Page d'accueil
Page d'accueil

L'usine d'eau potable du Graon inaugurée

Après 3 années de travaux, l'usine d'eau potable du Graon a été inaugurée le vendredi 15 septembre 2017.

En présence de

  • Stéphane BURON, Directeur de la DDTM,
  • Bruno RETAILLEAU, Sénateur de la Vendée,
  • Yves AUVINET, Président du Conseil Départemental de la Vendée,
  • Eric RAMBAUD, Président de Vendée Eau,

Jean-Pierre JOLY, Président du SIAEP Plaine et Graon et Vice-Président de Vendée Eau, a inauguré l'usine d'eau potable du Graon le vendredi 15 septembre 2017. Plus de 100 personnes assistaient à cet événement...

Inaugu-Graon-web2

L'usine d'eau potable

Édifiée en 1972, l'usine est située sur la commune de Champ-Saint-Père. Elle est bâtie au pied du barrage, sur la rive gauche de la rivière Graon.
Propriété du SIAEP Plaine et Graon, l'usine est alimentée par la prise d'eau brute dans la retenue du Graon, mais aussi à partir du fleuve côtier Le Lay, en secours. L'eau traitée est ensuite refoulée vers le château d'eau de Saint-Vincent-sur-Graon et peut également alimenter le château d'eau de la Choletière à Château Guibert, pour suppléer l'usine d'eau potable du Marillet.

Le besoin de moderniser la filière de traitement a rendu nécessaire la réhabilitation de l'usine du Graon ; la capacité de production a été augmentée de 32 000 à 40 000 m3/j.

Inaugu-Graon-web3

Période des travaux : Septembre 2014 - Avril 2017

Partenaires :

  • Maître d'oeuvre : Artelia
  • Contrôleur technique : Socotec
  • Coordonnateur SPS : TPFI
  • Entreprises des travaux : Groupement Stéreau / EGDC et
  • Quille Construction (GC) / Architecture Jean-Luc Gueho
  • Exploitant : SAUR

Montant des travaux : 18 200 000 € HT

Financement : SIAEP Plaine et Graon, avec un prêt à 0 % de l'Agence de l'Eau Loire Bretagne de 5 350 000 € HT

Pourquoi avoir réhabilité cette usine ?

Le renforcement de la réglementation sur le paramètre THM (Trihalomethanes : résultats de la combinaison du chlore, utilisé pour la désinfection, avec la matière organique de l'eau) a rendu nécessaire la modernisation de la filière de traitement de l'usine du Graon.

En 2005, le SIAEP a donc engagé une étude afin de diagnostiquer la filière de traitement existante et les améliorations à apporter.

Les conclusions de cette étude ont montré que pour éliminer efficacement la matière organique, précurseur des THM, un renforcement des prétraitements et un ajout dans la filière d'un traitement au charbon actif étaient nécessaires. Par ailleurs, cela permet d'optimiser le traitement d'autres paramètres règlementaires (phytosanitaires …).

Le diagnostic a révélé que le bon état du génie civil et le dimensionnement des ouvrages donnaient la possibilité au SIAEP de retenir le principe d'une réhabilitation de l'usine existante plutôt que la construction intégrale d'une nouvelle usine.

Les phases de travaux

Phase 1

L'usine existante a continué de fonctionner normalement. La construction des prétraitements et de la nouvelle réserve d'eau traitée, la réhabilitation des filtres à sable et de la filière de traitement des boues et la mise en place de l'étape des UV se sont faites en parallèle.
Une fois achevée, les nouveaux ouvrages ont été raccordés et mis en service.

Phase 2

Les anciens prétraitements ont donc été arrêtés définitivement. Les anciens prétraitements, comme le décanteur, ont été déconstruits. Les nouveaux ouvrages de traitement au charbon actif ont ensuite été construits sur l'emplacement rendu ainsi disponible. La dernière étape a consisté à faire les essais et à mettre en service la nouvelle filière pour la production d'eau potable distribuée sur le réseau depuis le 6 avril 2017.


L'usine d'eau potable du Graon inaugurée